enlevée par des extraterrestres

Cette candidate au Congrès américain affirmait avoir été « enlevée par des extraterrestres »

   À la télévision, Bettina Rodriguez Aguilera dévoilait il y a quelques années avoir été emmenée par des extraterrestres à l’âge de sept ans. Ils étaient « grands », « blonds » et communiquaient avec elle « par télépathie ». Aujourd’hui candidate aux élections législatives américaines, ses interviews ont resurgi.
   Bettina Rodriguez Aguilera, entrepreneuse et conseillère municipale de Miami, en Floride, est aujourd’hui candidate aux élections législatives américaines. Alors forcément, la presse américaine a fouillé dans le passé de la candidate. Il s’avère qu’entre 2009 et 2011, Bettina Rodriguez Aguilera est passée plusieurs fois à la télévision sur des chaînes hispanophones pour parler de ses rencontres passées avec des extraterrestres. Ces échanges ont donc resurgi lorsque le Miami Herald a mis la main sur une vidéo datant de 2009 dans laquelle elle raconte son étonnante expérience.

   L’élue du parti républicain de Floride affirme avoir été enlevée à l’âge de sept ans par des extraterrestres. Depuis ce jour-là, elle serait même entrée en communication par télépathie avec eux à de nombreuses reprises. « Je suis entrée. Il y avait des sièges ovales et des rochers en quartz qui contrôlaient le vaisseau ». Les extraterrestres étaient au nombre de trois et tous étaient « blonds », « corpulents » et « vêtus de tuniques ». De ces conversations Bettina Rodriguez Aguilera aura notamment retenu que selon ses interlocuteurs (deux femmes et un homme), Dieu est « une énergie universelle » et « non une personne ». Ils lui auraient également appris que le « centre de l’énergie du monde » était en Afrique, qu’il y avait « 30 000 crânes différents de crânes humains dans une grotte à Malte » et qu’un château en Floride était une pyramide antique.
   Bettina Rodriguez Aguilera note par ailleurs que ces « étrangers » avaient également mentionné « Isis », mais elle ne précise pas si ces derniers se référaient à l’organisation terroriste ou l’ancienne déesse égyptienne. Suite aux nombreuses moqueries qui ont suivi la diffusion de ces enregistrements, la candidate a tenu à souligner que son expérience avec les extraterrestres n’enlève rien au fait qu’elle a été « un exemple à suivre au sein de la communauté pendant quarante ans ».
par Brice Louvet

Source : sciencepost.fr, le 19 octobre 2017

×